C’est quoi Bitcoin ?

BITCOIN
Expliqué & Vulgarisé

  • Une monnaie virtuelle (sans pièce ni billet)
  • Fractionnable (comme des centimes)
  • Fonnctionnement décentralisé
  • Transaction de pair à pair
  • Jeton limité à 21 millions de Bitcoin
  • Ils sont créés par des “mineurs
  • Acheter, vendre ou dépenser des Bitcoin est aussi facile que d’effectuer des paiements avec son smartphone

C’est quoi Bitcoin ? 

Nous sommes nombreux à nous être posés cette question tant le battage médiatique autour de sa résolution est important. Alors concrètement, c’est quoi Bitcoin ?

Nous allons relever le défi de vulgariser la réponse à cette question fondamentale (en effet, nous ne sommes pas tous des informaticiens ou experts en cryptographie n’est-ce pas ?).

L’idée du Bitcoin a été introduite en 2008 par Satoshi Nakamoto, une personne (ou un groupe de personnes ?) dont l’identité est encore à ce jour, restée secrète.

Prise de conscience d’une finance mondiale chaotique

Cela ne vous aura peut-être pas échappé, on se situe juste après la crise financière majeure qu’a connue le monde à la suite de la faillite de la banque Lehman Brothers (et l’éclatement de la fameuse bulle des subprimes).

A notre (petit) niveau, tout ce que l’on a compris de cette crise, c’est qu’elle a ruiné l’économie mondiale. Nous l’avons tous subit de près ou de loin avec une baisse significative de notre pouvoir d’achat.

Satoshi Nakamoto quant à lui en a tiré des conclusions plus terre à terre. Il a en effet identifié comment nous en étions arrivés là. En synthèse, il a mis le doigt sur les limites de la finance mondiale en partant du constat que :

  • Chaque pays dispose de sa propre monnaie (avec des cours différents).
  • Les échanges mondiaux dépendent d’un système bancaire vieillissant (lent et coûteux à maintenir).
  • Certains pays du monde n’ont pas accès à ces infrastructures bancaires, les relayant au statut de “mis au placard” dans l’économie mondiale (l’Afrique par exemple).
  • Les banques centrales peuvent à leur guise, émettre de nouveaux billets (comme on le dit souvent “faire marcher la planche à billet). Comme nous le savons, cela fait perdre année après année la valeur intrinsèque de ces monnaies, en nous faisant à tous perdre du pouvoir d’achat.

Manipulation des monnaies traditionnelles, inflation et baisse du pouvoir d’achat

Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi une salade valait aujourd’hui 1€, alors que nos anciens la payait 50 centimes de franc (soit moins de 10 centimes d’euros) ? On parle pourtant d’un produit de consommation commun qui n’a jamais connu la moindre pénurie. On peut alors se poser la question de savoir quelle est la différence entre le Bitcoin et les autres monnaies.

Le Bitcoin permet de répondre à quasiment tous ces problèmes de la finance traditionnelle. L’émission de sa monnaie est limitée à 21 millions de Bitcoin (pas un de plus ni un de moins), créant sa rareté et l’augmentation de son cours. C’est inscrit dans le code du Bitcoin, qui ne peut plus être modifié à partir du moment où il est utilisé.

Ferme de minage Bitcoin

Un réseau décentralisé performant

Le réseau Bitcoin fonctionne depuis 2009 en toute autonomie, sans problème de disponibilité ou de sécurité. Pour fonctionner, le réseau BTC a besoin de contributeurs (n’importe qui peut d’ailleurs y participer) en mettant à disposition de la puissance de calcul (concrètement: en mettant son ordinateur à disposition). La taille du réseau Bitcoin en fait un système plus performant que celui du réseau Visa. En effet, il permet de traiter davantage de transactions par seconde que les réseaux bancaires traditionnels.

Pour que la contribution soit équitable, chaque personne mettant à disposition son ordinateur à contribution du réseau est rémunérée en Bitcoin en fonction de la puissance qu’il injecte. Cette puissance de calcul est utilisée pour valider les échanges sur le réseau. Mais elle a aussi un autre usage essentiel : la création des nouveaux Bitcoin. En effet, la rémunération de ces contributeurs est automatique et réalisée par la création de la monnaie. C’est la raison pour laquelle on appelle ces contributeurs des “mineurs“. 

Comme à l’époque de la ruée vers l’or, la création de nouveaux Bitcoin est aujourd’hui devenue une course contre la montre.

La transparence au coeur du Bitcoin

Nous l’avons dit, les mineurs permettent au réseau Bitcoin de fonctionner et de valider chaque nouvelle transaction dans son registre partagé. Nous avons également précisé que n’importe qui peut miner du Bitcoin. Par conséquent, tout le monde peut accéder à ce registre. 

Vous l’aurez compris, on ne peut pas faire mieux en matière de transparence. Quiconque le souhaite peut consulter le registre des transactions, et suivre chaque Bitcoin d’un point A à un point B. La seule nuance se situe dans le fait qu’un portemonnaie numérique n’est pas nécessairement rattaché à un nom et a un prénom. 

Des sites en ligne permettent d’ailleurs de consulter et de rechercher dans la blockchain n’importe quelle transaction : https://www.blockchain.com/fr/explorer

De nouvelles possibilités s’ouvrent au monde

10 ans après le premier Bitcoin miné par Satoshi Nakamoto, de nombreux autres projets ont découlé du principe fondamental de la blockchain que nous venons d’introduire. Ces nouveaux actifs numériques que l’on appelle « cryptomonnaies » prennent une place de plus en plus importante dans le monde transactionnel. Le phénomène est devenu si important que les régulateurs mettent en place de nouveaux mécanismes pour introduire la fiscalité dans tout cela. En France par exemple, il est obligatoire de déclarer ses plus et moins-values en crypto actifs via un CERFA dédié à joindre lors la déclaration sur le revenu.

Pour les plus curieux, le livre blanc original rédigé par Satshi Nakamoto lui-même est disponible ici.

L’essentiel à retenir sur ce qu’est Bitcoin

  • Le Bitcoin est une monnaie virtuelle (il n’existe pas de pièces ou de billets)
  • Le Bitcoin est fractionnable (comme avec nos centimes d’€). Il est plus flexible car divisible jusqu’à 100 000 000. On ne parle pas “d’un cetime de Bitcoin” mais “d’un Satoshi” (ou Sat) – en hommage a son créateur
  • Il fonctionne de manière décentralisée (donc sans contrôle par des banques, des états ou des sociétés privées)
  • Les transactions Bitcoin se font de “pair à pair” (comme des espèces / de l’argent liquide) et sont inscrites dans un registre public et partagé (ce que l’on appel la Blockchain)
  • Son jeton (la pièce numérique) est limité à 21 millions de Bitcoin
  • La création des Bitcoin est réalisée par des “mineurs” qui mettent à disposition leurs ordinateurs pour faire fonctionner le réseau
  • Acheter, vendre ou dépenser ses Bitcoin est aussi facile que d’effectuer des paiements avec son smartphone ou sa carte bancaire

Il n’est pas trop tard pour investir dans Bitcoin

Vous pouvez vous lancer seul, ou télécharger notre guide de l’investissement dans Bitcoin qui vous donnera toutes les clés pour optimiser votre placement et vous accompagnera pas à pas dans vos démarches.

Débuter avec BITCOIN

Les dossiers de la rédactions pour bien démarrer dans le Bitcoin et les cryptomonnaies

EXPLORATEUR

Explorer la blockchain Bitcoin et suivez les transactions.

Documentation

Contribuez au développement du projet Bitcoin

Cours du Bitcoin

Cours du Bitcoin et conversion en € / $. Vous trouverez également le marketcap des autres cryptomonnaies.

Livre blanc

Découvrez le livre blanc original écrit par Satoshi Nakamoto lui même.

Cadre juridique

Réglementation française en vigueur sur le Bitcoin

Vous avez aimé ? Partagez !
N'hésitez pas à noter ce contenu !
[Total: 4 Moyenne: 4.8]
non ut Curabitur consectetur Aliquam vel,