30 milliards de dollars alloués à Ethereum 2.0

Temps de lecture :3 Minute, 40 Seconde

Principaux points à retenir

  • Le contrat de dépôt Ethereum 2.0 contient actuellement 9 008 082 ETH, soit environ 30,2 milliards de dollars.
  • Ce contrat de dépôt permet aux utilisateurs de transférer des fonds du réseau principal Ethereum vers Beacon Chain, un réseau parallèle Proof-of-Stake.
  • Ethereum devrait passer au Proof-of-Stake avec une proposition de fusion avec Beacon Chain, provisoirement prévue en juin 2022.

À ce jour, le contrat de dépôt Ethereum 2.0 contient environ 9 millions d’ETH, soit l’équivalent d’environ 30,2 milliards de dollars.

Les utilisateurs misent 30 milliards de dollars pour l’ETH 2.0

9 millions d’ETH ont été bloqués dans le contrat de dépôt Ethereum 2.0.

Ce contrat de dépôt permet aux utilisateurs de transférer des fonds du réseau principal Ethereum Proof-of-Work vers Beacon Chain, une version parallèle Proof-of-Stake de la blockchain. L’équipe centrale d’Ethereum exploite Beacon Chain depuis le 1er décembre 2020, en plus du réseau principal Proof-of-Work qui héberge actuellement toutes les dApps Ethereum.

La « fusion » très attendue fait référence à l’événement futur dans lequel le réseau principal d’Ethereum commence à utiliser la chaîne Beacon pour le consensus, éliminant effectivement la preuve de travail au sein de l’écosystème Ethereum.

Selon les dernières données on-chain sur Etherscan, 9 008 082 ETH ont été bloqués dans le contrat de dépôt Ethereum 2.0. Au prix actuel de l’ETH, les dépôts représentent environ 30 milliards de dollars mis en jeu dans le cadre de la phase initiale d’Ethereum 2.0, également connue sous le nom de Serenity.

Les 9 millions d’ETH déposés ont été apportés par plus de 280 000 validateurs sur Beacon Chain. Pour devenir un validateur, un utilisateur doit déposer un minimum de 32 ETH, d’une valeur d’environ 108 000 $ actuellement.

La future feuille de route d’Ethereum

Ethereum, la plus grande blockchain publique, prévoit de passer à la méthode Proof-of-Stake, un système de consensus qui exige que les validateurs mettent leurs fonds sur le réseau afin de valider les nouvelles transactions. En comparaison, le mécanisme de consensus actuel, appelé Proof-of-Work, valide les transitions à l’aide de mineurs qui exploitent la puissance de calcul de puces matérielles spécialisées pour résoudre des problèmes de calcul complexes.

On espère que la mise à niveau progressive vers le Proof-of-Stake pourra conduire à des transactions plus rapides, moins chères et plus efficaces sur le plan énergétique sur la blockchain. ETH 2.0 ouvrira également Ethereum au sharding, un mécanisme de mise à l’échelle dans lequel le réseau est divisé en plus petites portions.

Mises à jour récentes : Arrow Glacier et Kintsugi

Avant de fusionner les deux chaînes, la communauté Ethereum a travaillé sur des outils afin d’assurer une transition en douceur et de vérifier les bugs potentiels lors du déploiement.

Deux événements importants ont eu lieu en décembre 2021 dans la perspective de la fusion Proof-of-Stake. Le premier est la proposition d’amélioration d’Ethereum-4345. Sous le nom de code Arrow Glacier, l’EIP-4345 a été lancée le 8 décembre. Cette mise à niveau a reporté la « bombe de difficulté » d’Ethereum à juin 2022, alors que la date prévue avait été fixée en décembre. La Difficulty Bomb est une fonctionnalité prévue qui rendra le minage des preuves de travail d’Ethereum plus difficile et moins rentable. Ce mécanisme vise à assurer une transition en douceur vers le Proof-of-Stake en décourageant la résistance des mineurs. La mise à jour EIP-4345 a également précisé un calendrier suggérant que la fusion Proof-of-Stake pourrait avoir lieu d’ici juin 2022.

Deuxièmement, le 20 décembre, Kintsugi, un réseau de test public pour ETH 2.0, a été introduit. Visant à trouver des bugs potentiels, ce testnet a permis à la communauté Ethereum et aux utilisateurs d’expérimenter publiquement l’Ethereum post-fusion. Mardi, le développeur d’Ethereum Marius van der Wijden a indiqué dans un message sur Twitter que l’équipe avait trouvé et corrigé des bug dans le logiciel client ETH 2.0 qui affectaient la capacité des nœuds à se synchroniser avec le réseau.

La date exacte de la fusion est encore inconnue, mais il est largement prévu qu’elle ait lieu cette année et elle est provisoirement prévue pour juin.

Divulgation : Au moment de l’écriture, l’auteur de cet article possédait de l’ETH et d’autres crypto-monnaies.


Satoshi
Suivez-nous

Suivez-nous sur les réseaux pour ne rien manquer de l’actu et des bons plans !

Twitter | Facebook | Discord

Fermer