En bref

  • L’annonce sur le projet de loi était vague sur les détails consernant les investisseurs individuels, qui seront divisés en deux catégories.
  • Le président Vladimir Poutine a déclaré que le pays avait « certains avantages compétitifs » en exploitation minière de crypto-monnaies.

Le ministère russe des Finances a soumis au gouvernement un projet de réglementation des crypto-monnaies. Dans un communiqué publié lundi, le ministère des finances a déclaré que la proposition permettrait aux Russes d’investir dans des actifs tels que le bitcoin, mais pas encore d’effectuer des achats avec ces derniers.

Le gouvernement et la banque centrale russes débattent des crypto-monnaies depuis un certain temps. Le mois dernier, le ministère des finances a déclaré qu’il serait « nécessaire de permettre » à la technologie des crypto-monnaies de se développer, une semaine après que la banque centrale du pays ait demandé l’interdiction de l’extraction de bitcoins et des transactions en crypto-monnaies.

Peu de temps après, le président Vladimir Poutine a déclaré que la Russie avait « certains avantages compétitifs » dans l’extraction de crypto-monnaies en raison « de l’excédent d’électricité et du personnel bien formé disponible dans le pays », appelant le ministère des Finances et la banque centrale à trouver un consensus.

« L’utilisation des monnaies numériques comme moyen de paiement dans la Fédération de Russie continuera d’être interdite. Dans le cadre de la réglementation proposée, les monnaies numériques sont considérées uniquement comme un outil d’investissement », indique le communiqué.

Il ajoute que les bourses doivent satisfaire à certains critères pour obtenir une licence et être enregistrées auprès du gouvernement. Elle souligne également l’importance des contrôles KYC (know your customer) auprès des bourses et des banques.

Les citoyens souhaitant investir dans les crypto-monnaies devront passer un examen destiné à tester leurs connaissances en matière d’investissement, selon le communiqué. Ceux qui le réussiront seront autorisés à investir 600 000 roubles russes par an en crypto (environ 7 505 dollars), mais ceux qui ne le feront pas seront limités à 50 000 roubles.

Le monde de la crypto est grand en Russie, en particulier le minage de Bitcoin – le processus de vérification des transactions sur la blockchain et la frappe de nouvelles pièces ou jetons à l’aide d’ordinateurs puissants. Les mineurs russes fournissent actuellement plus de 10 % de la puissance de calcul utilisée sur le réseau Bitcoin.

La déclaration d’aujourd’hui n’a pas fourni de détails supplémentaires sur la manière dont l’industrie du minage de Bitcoin serait réglementée en Russie, se contentant de dire que la « définition du minage numérique en tant qu’activité visant à obtenir des crypto-monnaies est consacrée. »