1 million d’Ethereum déjà brulé depuis le passage a l’EIP-1559

Points clés à retenir

  • EIP-1559 a maintenant brûlé plus d’un million d’ETH.
  • La valeur actuelle des ETH brûlés est d’environ 4,3 milliards de dollars.
  • L’ETH pourrait devenir un actif déflationniste une fois qu’Ethereum aura terminé son passage en Proof-of-Stake (ETH2).

EIP-1559 atteint 1 million d’ETH brûlés

La mise à jour EIP-1559 d’Ethereum a déjà fait disparaitre plus d’un million d’ETH de la circulation !

Pour rappel, la proposition de brûler le montant des frais de transaction d’Ethereum a été validé dans le cadre du hardfork « London » le 5 août permettant de rapidement diminué l’offre d’ETH au milieu d’une période de forte activité sur le réseau. La proposition EIP-1559 a été introduite pour rendre le coût des transactions plus prévisible, car les utilisateurs devaient auparavant faire une offre aux mineurs pour que leurs transactions soient ajoutées à un bloc. Elle a ajouté des frais de base à chaque transaction Ethereum, qui représentent la quantité minimale de gaz qui doit être dépensée pour ajouter une transaction à un bloc (les utilisateurs peuvent également ajouter un pourboire pour les mineurs lorsqu’ils effectuent une transaction). Il est important de noter que les frais de base sont brûlés à chaque transaction, ce qui réduit l’offre d’ETH (non négligeable quand on connait le cout des frais de transaction sur Ethereum…).

Selon les données d’ultrasound.money, Ethereum a maintenant brûlé un peu plus d’un million d’ETH, à un rythme d’environ 6 ETH par minute. Le plus grand contributeur jusqu’à présent a été la place de marché NFT OpenSea avec plus de 100 000 ETH brûlés, ce qui peut s’expliquer par l’intérêt croissant pour les NFT tout au long de cette année. Les transferts d’ETH et les transactions sur Uniswap V2 se classent en deuxième et troisième position.

L’EIP-1559 a parfois été comparé aux événements de division par deux du bitcoin (qu’on appel Halving), qui réduisent l’offre de BTC payée aux mineurs tous les quatre ans. Lorsque Ethereum achèvera sa fusion vers la Proof-of-Stake (ETH2), prévue pour 2022, on estime que l’EIP-1559 pourrait compenser les émissions et faire de l’ETH un actif déflationniste. La pression déflationniste que l’ETH a reçue en raison de l’EIP-1559 est ce qui a conduit Justin Drake, chercheur à l’Ethereum Foundation, à inventer le mème « ultrasound money », qui fait référence à l’histoire largement citée de Bitcoin « sound money ». Comme l’EIP-1559 durcit la politique monétaire de l’ETH en réduisant l’offre en circulation, elle a été très largement saluée par la communauté Ethereum.

Cependant, elle a également fait l’objet de critiques tout au long de l’année. De nombreux mineurs d’Ethereum se sont vivement opposés à la mise à jour avant qu’elle ne soit lancée, arguant qu’elle privilégie le prix de l’ETH au détriment de la sécurité du réseau. Plus récemment, Su Zhu, de Three Arrows Capital, s’en est pris à la communauté pour avoir célébré la réduction des frais alors que les frais de gas sur le réseau restaient élevés. « Cela coûte 2k$ pour acheter un nom de domaine aujourd’hui. Des milliers de dollars pour déployer des contrats. Un simple envoi de tokens coûte 50 $ », a-t-il écrit dans un tweet, peu après avoir déclaré qu’il avait abandonné Ethereum en raison des frais insoutenables. « C’est dystopique et devrait être traité comme tel – au lieu de cela, c’est célébré à cause de la combustion des frais. C’est une mentalité de rentier et je pense que c’est dangereux. »

OpenSea ayant contribué au plus grand taux de réduction du token jusqu’à présent, le burn d’ETH pourrait s’accélérer lorsque Coinbase dévoilera sa place de marché NFT. En effet, l’exchange a annoncé qu’elle se joindrait au boom des NFT de cette année avec le lancement d’une nouvelle place de marché prenant en charge les NFT basés sur Ethereum qui devrait être mise en service avant la fin de 2021.

Le hardfork « London » qui a introduit l’EIP-1559 était la dernière mise à jour majeure d’Ethereum. La prochaine étape est « la fusion », qui verra le réseau principal d’Ethereum s’arrimer à la chaîne Beacon, marquant ainsi le passage tant attendu de la preuve de travail (Proof of Work) à la preuve de participation (Proof of Stake). Cette évolution est prévue pour le premier ou le deuxième trimestre de l’année prochaine.

Cet article est une traduction. Lire l’originale sur cryptobriefing


Satoshi
Suivez-nous
Vous aimez ? Partagez !